Bac à compost « Eco »Construction

Présentation :

Le bac à compost permet de recycler naturellement tout ce qui est épluchures de légumes, fruits mais aussi carton (sous certaines conditions ex = boîte d’oeufs sans étiquettes), etc.

Origine du projet :

Je ne suis pas dans une démarche du tout écolo-bobo mais plusieurs contraintes sur ce projet :

  • Un bac à compost
  • Un potager juste à côté, histoire de profiter du compost
  • Pouvoir ranger les chaises et table pliantes
  • Le moins cher possible
  • Utiliser autant de matériau recyclable et naturel possible.

Matériels nécessaires :

  • Palettes (Obligatoire)
  • Visserie inox (Obligatoire)
  • Charnières inox (Obligatoire)

Montage :

Un état des lieux du coin qui va accueillir le bac à compost.

bac à compost

Après quelques mesures, un schéma de principe (échelle pas respectée, forme non définitive, etc).

bac à compost

J’ai eu l’opportunité de récupérer des palettes et madriers gratuitement ;)
Armés d’un marteau, pied de biche et d’une scie circulaire, avec un ami nous voilà à débiter les morceaux à la longueur voulue.

bac à compost

Cela fait une sacré brouette de bois (1.35m pour les plus longs)

bac à compost

bac à compost


Peu de photos malheureusement à cause d’un souci de batterie, voici le châssis monté avec le début du plaquage.

bac à compost

Avec le plancher intermédiaire (pour garder l’espace du bas pour ranger ;)) + le cadre supérieur (découpe onglets) + la trappe de remplissage du bac à compost à gauche.

bac à compost

La même chose vu de dos pour bien voir le cloisonnage qui sépare le bac à compost de la jardinière.

bac à compost

Une vue des lattes prêtes à être posées (pré-perçage + vis)

bac à compost

Encore une panne de batterie, voici le tout presque fini …

bac à compost

Sur cette photo le montage des charnières a été modifié pour une meilleure ouverture.

bac à compost

Et le projet s’arrête ici, il a été démonté depuis pour plusieurs raisons :)
… mais … les planches devraient revivre en cabanon pour pompe à eau :)

Achat :

N/C

Documents annexes :

N/C

Remerciements :

Julien C. pour son énorme coup de main




Création d’un meuble aménagé pour chat

Présentation :

Le Chat, cet animal qui finit par prendre pas mal de place dans notre domicile …

Origine du projet :

Entre les gamelles d’eau, de croquettes, le bol pour le pâté et la litière, les choses s’étalent et enlaidissent notre appartement.
Le but est de faire un meuble tout en un discret en essayant au maximum de faire de la récup’ !

Matériels nécessaires :

  • Meuble 4 cases KALLAX (Obligatoire)
  • 2 portes pour meuble KALLAX (Obligatoire)

Montage :

Un point sur la situation de départ. Les gamelles à peu près rangées sous une console mais visibles. :mal:

chat (1)

Pour créer ce meuble, le choix s’est arrêté sur un meuble KALLAX 4 cases/2 étages …

chat (2)

… et deux portes KALLAX.

chat (3)

Avant de se lancer, un petit plan de principe.
Haut-Gauche : Une porte qui cachera la litière et un trou dans la paroi qui sépare du Haut-Droit pour le passage du chat.
Haut-Droite : Un tapis à griffes.
Bas-Gauche : C pour la gamelle à croquettes et E pour la fontaine à eau
Bas-Droite : Une porte qui cachera les sachets, médicaments et tout ce qui est nécessaire au chat.

Pour le montage du meuble rien de spécial il faut suivre la notice jusqu’à arriver à la paroi à découper.


Pour la découpe j’ai choisi un trou de 150x150mm dans le coin arrière haut de la paroi.

On finit d’assembler le meuble et voilà le résultat.

Pour pouvoir monter la porte, il faut poser un fond (fourni avec) qui du coup doit être lui aussi trouer.
La découpe sera faite plus grande que celle de la paroi.


Après la pose des deux portes et mise en place de quelques éléments pour tester.

Avec les portes ouvertes.

Et le chat qui débarque au milieu de tout ça parce qu’il fait faim :p


Côté décoration, c’est resté dans l’esprit du meuble TV décrit dans cet article avec des restes de lattes adhésives.

Après quelques temps de test, plusieurs choses n’allait pas, la première étant la fontaine qui prenait trop de place et gênait la gamelle de croquettes.
Après quelques mesures j’ai retiré une partie du capotage extérieur.

Ainsi la fontaine prend moins de place et permet une meilleure disposition. (validée par l’intéressée)

Pour le bac à litière, un bac trouvé aussi chez IKEA, un peu de film étirable et voilà un bac à litière.

Ayant besoin d’alimenter la lampe et la fontaine à eau, une multiprise va prendre place dans le coin Bas-Droite du meuble.

Pour fixer la multiprise, je l’ai tout d’abord ouverte …

… puis j’ai repéré les endroits où les vis ne gêneront pas.

Une fois le tout vissé, cache recollé et remis en place.


Une vue d’ensemble et détail des cases ;)





Après avoir dépouillé et adapté un petit arbre à chat et un peu de décoration … ;)

Mais pour l’alimenter elle ainsi que la fontaine à eau, il me fallait poser une prise.
Assez complexe vu que c’est un appartement en location donc cheminement des câbles assez compliqué.
Je me suis servi d’une prise cachée par le frigo dans la cuisine qui est au dos du mur.
Après avoir créé un chemin dans le mur non sans mal et pas aussi optimisé que je l’aurai souhaité, j’ai percé un trou de repère.

Puis un coup de scie cloche en 60mm.

On aperçoit depuis la prise d’origine le nouveau trou.

J’ai choisi une boîte à visser diam60 profondeur40mm

Après avoir câblé en 3G1,5 (câble à 3 fils de section 1.5mm²) la prise est en place.

Côté prise d’origine il suffit de clipser les nouveaux fils en parallèles des présents.
NOTA : Toujours respecter le Vert/Jaune (Terre) et le Bleu (Neutre).

Une fois tout refermé, la prise est prête à l’usage et reçoit donc la multiprise précédemment posée.

Dans le futur, je ferais la finition du trou et la pose de feuille de charbon pour éviter les odeurs

Achat :

  • Etagère KALLAX 2 étages/4 cases Blanche
  • Porte pour meuble case KALLAX
  • Bac VARIERA

Documents annexes :

Je me suis inspiré de ces liens d’un site très instructif WWW.IKEAHACKERS.NET :

Remerciements :

N/C




Refroidissement FREEBOX REVOLUTION V6

FREEBOX (1)

Présentation :

La FREEBOX REVOLUTION V6 a été l’une si ce n’est la première box internet design. Starck ayant posé sa patte d’artiste sur cette box, elle en demeure pas moins sensible à la chaleur à cause de son carénage trop peu aéré et mal ventilé.

Origine du projet :

Suite à quelques soucis de connexion, je me suis intéressé aux températures des différents éléments, la chaleur étant le gros souci de l’électronique en général surtout sur ce type de box généralement sous dimensionnée niveau refroidissement avec un simple ventilateur

FREEBOX (2)

Avec l’aide de DarKou, un petit dispositif de ventilation a été créé !

Je tiens à signaler que le dispositif est à mettre dans l’emplacement FEMTOCELL ;)

Matériels nécessaires :

  • Event – DarKou (Obligatoire)
  • 2 ventilateurs 60x60mm (Obligatoire)
  • Connecteur USB avec du fil ou Transformateur 12V (Obligatoire)

Caractéristiques des ventilateurs utilisés :

Dimensions : 60 x 60 x 25mm
Poids : 45g
Vitesse : 2500 R.P.M.
Débit air : 17.1 CFM
Bruit : 16.8 dB(A)
Consommation : 1.08Watts
Ampérage : 0.09A
Pression statique : 0.890mmH2O
Connecteur : 3-pins
Voltage : 12V
Voltage de démarrage : 5v
Pâles : Bayer makrolon

Montage :

DarKou a développé en impression 3D un event qui se place dans le port du FEMTOCELL.

FREEBOX (3)

Sur ses conseils, décision a été prise de commander 2 ventilateurs (voir caractéristiques au dessus) en 60mm & silencieux. Ils sont livrés avec des tampons élastiques qui absorbent donc les vibrations parasites.

FREEBOX (4)

Pour le câblage deux choix, soit en prenant un connecteur USB mais ils tourneront qu’à faible vitesse, soit en prenant un transformateur 12V pour qu’ils tournent à pleine vitesse.
Ici c’est le connecteur USB qui a été retenu en attendant le transformateur 12V.
Le câblage est simple, fil 1 Rouge pour le « + » et fil 4 Noir pour le « -« .

FREEBOX (5)

Une fois le tout assemblé et câblé voici ce que l’on obtient.
IMPORTANT : les ventilateurs doivent être posés en extracteur (flèche sur le carénage du ventilateur) ! En effet d’origine il existe déjà un petit ventilateur interne qui se charge d’extraire la chaleur du boitier, si vous posez les ventilateurs en soufflage, les effets des uns et des autres seront perturbés.
Le but étant d’extraire la chaleur et non de souffler du frais ce système n’étant pas une clim.

FREEBOX (6)

FREEBOX (7)

FREEBOX (8)

Et pour vérifier l’efficacité, une impression écran des courbes avec les températures extérieures associées. En moyenne une perte brute de 10°C des températures de fonctionnement malgré les 10°C de plus extérieur.

Et chez DarKou …

FREEBOX (9)

Pour mon cas, avec une connexion un peu capricieuse et lente (5km du NRA, bug de la ligne) depuis la pose de ce dispositif nous avons retrouvé l’usage de la TV par le net et la box est bien moins chaude au toucher. Nous pouvons de nouveau regarder la télé et surfer sur le net.

La prochaine évolution consistera à poser un petit transformateur 12V pour faire tourner les ventilateurs en pleine charge.

EDIT Eté 2016 :
Cet été aura été assez chaud, 40°C extérieur ici et 30°C en intérieur. Je n’ai jamais dépassé les 70°C contrairement à avant à 20°C extérieur. Un bon exemple du bienfait des ces events.

FREEBOX (10)

EDIT Avril 2017 :
Passage à la fibre YOUHOU !
Je n’ai pas remis de suite les events et autant dire que la freebox est devenu un vrai four (elle a migré dans le placard à l’entrée). Du coup voici un comparatif flagrant du bienfait de ces events !

FREEBOX (10)

Et voici après la remise en place du système !

FREEBOX (10)

FREEBOX (10)

FREEBOX (10)

FREEBOX (10)

Achat :

  • Event DarKou
  • 2 ventilateurs silencieux, cela se trouve un peu partout
  • 1 connecteur USB avec du fil, idem cela se trouve un peu partout

Documents annexes :

Darkou met à disposition gratuitement les plans de l’impression 3D. Rendez vous ICI ;)

–> Merci à ninjuki pour le partage ! :)

https://www.thingiverse.com/thing:2429375

Remerciements :

DarKou de DARKOU.FR pour la création et impression 3D de l’EVENT et le choix des ventilateurs.




Création d’un Meuble Salon-Multimédia

Présentation :

Un Meuble, une TV, un meuble TV …

Origine du projet :

Il nous fallait un nouveau meuble TV mais ce qui se faisait sur le marché était au choix ou trop cher ou trop vilain ou pas aux bonnes dimensions (et parfois pour certains c’était à la fois moche et cher *sic*)

Du coup, il a fallu créer !

Matériels nécessaires :

  • Etagère (Obligatoire)
  • Lames vinyle auto-adhésif (Obligatoire)
  • Pieds (Facultatif)

Montage :

Voici les pièces achetées, un bon plan sur le meuble qui avait 2 impacts (-35%), les pieds dans une des cases et les lames. Arbre à chat facultatif :p

meuble (1)

La mise en œuvre est très simple, à commencer par le vissage des pieds, j’ai choisi de les placer à 3cm du bord mais c’est selon les envies.
Par contre je conseille vivement de mettre 6 pieds pour répartir la charge et éviter d’avoir un meuble qui voute.

meuble (2)

Ce sont des pieds réglables mais la hauteur du pied en lui-même était suffisante donc vissage à fond !

meuble (3)

Le voilà sur ces pieds, déjà l’étagère devient un tout autre meuble !

meuble (4)

Décoration :

Vient le tour des lames auto-adhésif, ma moitié a craqué pour un motif imitation palette avec des chanfreins légers et marquages divers. Simple et facile à poser vous retirez le film protecteur puis posez en pressant et voilà. Les découpes se font à l’aide du cutter.
Sur ce meuble en profondeur il rentre 2 lames et demi à peu près, un peu de découpe donc.

meuble (5)
meuble (6)

Voilà le dessus et les côtés sont terminés et là le meuble prend une autre dimension !

meuble (7)
meuble (8)

Et rapidement avec deux trois bricoles de déco …

meuble (9)

Passons maintenant au fond du meuble car un meuble blanc sur un mur blanc … alors on continue avec ces lattes adhésives sur un fond bois de 5mm qui est vissé au dos du meuble.

meuble (10)

Et pour le passage des câbles après plusieurs tests, 8 coups de scie cloche 29mm plus tard (dimension de la plus grosse prise : 15x25mm).

meuble (11)

Tout ça pour tout ce petit monde …

meuble (12)

Vu de devant …

meuble (13)

La solution retenue pour « gober » tous ces câbles a été de mettre des morceaux de goulottes.

meuble (14)

Cela fait plus ordonné et surtout fini les câbles qui s’emmêlent à force !

meuble (15)

Et devant les câbles sont presque invisibles depuis le canapé (l’endroit privilégié pour la TV :p) et le reste de la pièce.

meuble (16)

Achat :

  • Lames PVC Feria chêne print 15,2 x 91,4 cm COLOURS
  • Etagère KALLAX 2 étages/8 cases Blanche
  • Pieds CAPITA
  • Goulotte

Documents annexes :

N/C

Remerciements :

N/C




[PLASTIQUE BLANC/CREME] Retr0bright

Présentation :

Le retrobright est né d’un besoin simple, les plastiques blancs/crèmes qui deviennent jaunes avec le temps/exposition aux UV/usage de nettoyant trop agressif.

Origine du projet :

Vous l’avez sûrement vu sur un autre article (lien), je possède une Game Boy qui est victime de ce jaunissement et pas qu’un peu …
Cet article va s’appuyer donc sur cette rénovation mais à la suite vous trouverez d’autres petits projets similaires ;)

Matériels supplémentaires :

  • Eau Oxygénée à 130 volumes (Obligatoire)
  • Epaissisant pour bébé Gallia Gumilk (Obligatoire)
  • Poudre Vanish Oxy Action (Obligatoire)
  • Pot en verre (Obligatoire)
  • Plateau (Obligatoire)
  • Papier aluminium (Obligatoire)
  • Pinceau (Obligatoire)
  • Masque/Gants (Obligatoire)
  • Du soleil ou une lampe à UV (Obligatoire)

Aparté :

Avant d’expliquer la « recette », je me dois de préciser que j’ai acheté une première eau oxygénée que vous verrez sur les photos (fiole blanche/bouchon rouge).
Cette eau a tout bonnement était inefficace … car il s’agissait d’eau à 30 volumes … qui correspond à 9% !
Il faut bien vérifier que ce soit du 30% environ soit 130 volumes environ. Les chiffres exacts sont 130 volumes = 35%.
Voici une photo du bidon que j’ai trouvé en droguerie car les grandes enseignes de bricolage n’en vendent plus à priori, et les sites/magasins vendent qu’au pro.

retrobright (0)

La remise en état :

Pour resituer un peu, on va partir d’une Game Boy en piteux état et forcément jaunie.

L’ensemble des éléments nécessaires à l’opération

Avant de commencer à préparer quoique ce soit, on prépare le plateau avec le papier alu en présentant les pièces à traiter.
Il jouera le rôle de réflecteur pour les UV.


La recette va maintenant débuter, pour les dosages voici les chiffres :

  • 100ml d’eau oxygénée 130 volumes.
  • 2 doses d’épaississant Gallia Gumilk.
  • Une pincée de sel de Vanish Oxy Action.

Pour une GB je trouve que cela fait un peu trop 100ml, la moitié devrait suffire.
ATTENTION : Opération à réaliser en extérieur !
On commence par verser les 100ml d’eau oxygénée 130 volumes.

Puis les deux doses de Gallia Gumilk et on touille jusqu’à obtenir un espèce de gel.
Si c’est encore trop liquide, on peut rajouter du Gallia.


On termine par la pincée de sel de Vanish Oxy Action. Attention cela mousse vite s’il y’en a trop.

Ensuite on applique à l’aide d’un pinceau sur la surface à traiter de manière uniforme.

L’étape suivante est la plus critique, on expose au soleil (ou à la lampe à UV) en surveillant assez souvent le résultat.
Selon les divers tests lus, les temps varient énormément, en général plusieurs heures sont nécessaires.

Dernière étape importante, le rinçage à l’eau claire de manière abondante pour retirer tout ce qu’on a déposé comme produit.
Une fois fait, voici le résultat après 4H d’exposition.

Extra :

Voici d’autres exemples de ce que l’on peut obtenir :
Le capteur IR du Nintendo Scope6, couleur d’origine …

Un comparatif couleur origine/retrobright

Remontage et on apprécie la couleur.

Et le dernier en date pour Darkou.fr un clavier SUN Type 5C pour le porte-touches, le cache supérieur et la barre espace.
– Alors le porte-touches avait de grosses tâches inconnues, après traitement elles sont devenues lisses et du coup le plastique a réagit différemment et ça donne des tâches blanches :p mais dissimulées au remontage.
– Le cache autour des touches lui est bien revenu.
– La barre espace n’est pas aussi blanche que les autres touches vous le verrez, mais comme elle a eu un traitement en 3 fois, je n’ai pas voulu tenter plus sinon on risque le marbrage.























Accessoires :

N/C

Achat :

  • Eau Oxygénée : Droguerie
  • Gallia Gumilk : Pharmacie
  • Vanish Oxy Action : Magasin

Documents annexes :

Une vidéo sympa et simple à regarder avec quelques conseils réalisée par BackintoysTV

Remerciements :

N/C




Restauration lampe industrielle Jieldé

Présentation :

Jieldé est connu en France pour fournir en terme d’éclairage industriel des milliers d’entreprises depuis le siècle dernier.
Je vous invite à consulter le site officiel pour mieux les connaître.

Origine du projet :

C’est un peu par hasard que j’ai pu récupérer cette lampe.
A l’origine une machine outil de type fraiseuse partant à la benne après 40 ans de bons et loyaux services … la panne n’ayant pas affectée l’éclairage à double lampe de type de Jieldé je repars avec l’une d’entre elles en vue d’une installation dans mon nouvel appartement.

C’est une 2 Bras mais elle existe en 3, 4 et même 5 bras, avec possibilité d’ajouter des bras sur ce type de lampe.

Comme tout élément industriel des années passées, de la peinture bien coriace a été déposée et l’intérieur du bol où se trouve l’ampoule a souffert de l’huile de coupe. Autre souci, elle est en 24V … Je vais donc la restaurer entièrement avec les moyens du bord.

Matériels supplémentaires :

  • Du décapant chimique (Obligatoire)
  • Du cirage métal noir graphite (Obligatoire)
  • De la paille de fer 000 (Obligatoire)
  • Belgom Alu (Obligatoire)
  • Karsher (Facultatif)
  • Scotch carrossier/papier (Facultatif)
  • Bombe peinture blanche (Facultatif)

La rénovation :

Première inspection, la peinture a l’air dans son jus mais en relative bon état, les articulations sont trop dures cependant et le bol a un poc mais cela ne me dérange pas vu le style ancien que je souhaite obtenir …

Le bol et son revêtement blanc trop attaqué

Bonne nouvelle, le faisceau n’est pas trop usé, ni cassant, ni ébréché !

Démontage des articulations, elles vont toutes bien ! Et oui sur ce type de lampe le + et le – sont acheminés à l’ampoule par des pistes rotatives que voici en gros plan !
100% des mouvements possibles sans risquer d’ébrécher quelques fils que ce soit !

Autre très bonne nouvelle, la peinture sur l’étiquette a sauté au premier coup d’ongle, elle est en excellent état !

Une vue en vrac …

L’ensemble ampoule, rondelle, bagues.

Première étape, passage au karsher si vous avez, ici en appartemment c’est plus dur alors lavage à l’évier (bien nettoyer avant le retour de sa compagne /!\ ;) )

Ensuite on passe au décapage chimique à l’aide de ceci

Application au pinceau AVEC DES GANTS !!! et on laisse agir (voir notice sur votre pot).




Puis viens le rinçage là aussi un karsher simplifie la chose donc pour moi ce sera au robinet + paille de fer + spatule.
Je vous conseille si vous êtes dans ma situation de mettre un gros bol au fond de l’évier pour récupérer la peinture qui forme une pâte qui peut boucher votre siphon !

Etape suivante, un peu de lustrage pour faire revenir l’éclat du métal, Belgom alu et paille de fer 000.

J’ai longtemps hésité sur la façon de refaire la couleur de la lampe, puis j’ai trouvé que le look rétro un peu cabossé était dans le ton de cette lampe alors j’ai appliqué de la cire graphite noir au chiffon puis lustrage au chiffon, ce qui donne ceci pour un look un peu plus foncé mais pas parfait façon « vieux truc » !



Ensuite on a plus qu’à tout remonter dans l’ordre inverse, en graissant un peu les vis et en donnant un coup de paille de fer 000 sur les pistes d’alimentation

Comme cette lampe était branchée en direct sur un bouton du pupitre de la fraiseuse, j’ai du rajouter un interrupteur dans le look rétro

Après avoir mis en place une grosse terre sur l’interrupteur (INDISPENSABLE POUR PASSER EN 220V SANS PRENDRE UNE « CHATAIGNE »), vissé une ampoule à baïonnettes 220V, la voici posée sur le plan de travail du meuble cuisine que j’ai réalisé également.



Peinture du bol en blanc :

(Mise à jour Janvier 2016)
Après mûre réflexion, le bol intérieur est passé en blanc.
La démarche est assez simple, de la peinture en bombe !
Il faut au préalable protéger les parties à ne pas peindre avec du scotch de carrossier/papier, le plus dur est de délimiter le tour du bol, patience patience !
Je préconise plusieurs fines couches en commençant par les coins assez compliqués comme l’arrière du trou pour l’ampoule.
J’ai obtenu un bon résultat après 1 couche uniquement dans les recoins puis 2 générales.


Avec une ampoule connectée cela donne ceci

Une fois allumée …


Achat :

Je me suis fournis en magasin de bricolage pour le décapant, la cire graphite noir, la paille de fer 000,le Belgom ALU, le scotch et la bombe.
Pour la partie éclairage, je me suis fourni chez SELECTRONIC :

  • Interrupteur de puissance à levier / référence : 15.2171-1 / 4,25€
  • Ampoule halogène basse consommation – B22 – 60W / référence : 15.1203-60 / 5,50 €

Documents annexes :

Je complèterai plus tard ce billet avec le réglage des vis d’articulations, en effet trop peu serrées le bras va tomber constamment, trop serrées on ne pourra plus la régler en position.

Remerciements :

N/C